NeuroTrac® Simplex

Autres vues | Télécharger des images
Accessoires optionnels compatibles avec ce produit
  • Convient au diagnostic, au suivi et au traitement d'un grand nombre de troubles musculaires
  • Appareil EMG à un canal
  • Système informatique avec base de données multilingue proposé en option
  • Protocoles structurés = création de rapports de suivi régulier du patient (logiciel)
  • Constitue une aide précieuse durant l'entraînement ou un outil de diagnostic avec retour d'informations EMG
  • Mesure EMG précise de 0.2µV à 2000µV
  • Conçu pour une large gamme d'applications physiothérapeutiques comme le traitement de l'incontinence, des douleurs au niveau des épaules et du cou, des microtraumatismes répétés, les AVC, etc.
  • Outil d'apprentissage très apprécié des patients et des thérapeutes avec l'accent sur le perfectionnement des techniques de réhabilitation
  • Production et impression de rapports complets sur le patient, y compris les temps de travail et de repos, de contraction et de relâchement musculaire, des pics, des écarts moyens entre le travail et le repos (logiciel proposé en option)
  • Verrouillable
  • Enregistre les statistiques EMG
  • Convivial
  • Compact, léger et fiable
  • Logiciel facile d'emploi disponible en option
  • Appareil de haute qualité et de grande précision tout en étant économique

Vidéo et Modes d'emploi

L'électromyographie (EMG) ou biorétroaction est une technique consistant à analyser et à enregistrer l'activité électrique des muscles du squelette. L'EMG est réalisée à l'aide d'un instrument nommé l'électromyographe dont le rôle est de produire un compte-rendu nommé l'electromyogramme. L'électromyographe détecte l'activité électrique générée par les cellules musculaires excitées électriquement ou neurologiquement. L'analyse des signaux ainsi obtenus permet de détecter les anomalies médicales, la vitesse d'activation, l'ordre de recrutement, voire d'analyser la biomécanique des mouvements chez l'être humain ou les animaux.

1. Avec le NeuroTrac, localisez le muscle, et placez une paire d'électrodes cutanées sur la partie principale du muscle, en laissant un espace de 1 à 5 cm entre les électrodes.

2. N'oubliez jamais d'utiliser le câble de référence ! Placez l'électrode de référence n'importe où sur le corps. C'est elle qui fournira le caractère précis de la mesure.

 

3. Après la pose de l'électrode REF et de la paire d'électrodes de mesure, connectez les électrodes sur l'appareil. Votre niveau de détente/de contraction (mesuré en microvolts) s'affiche. En l'absence d'interférence et en présence d'une bonne connexion, on considère que 4 microvolts correspond à un muscle au repos.

 

 

4. Si vous contractez votre muscle, vous pourrez observer une hausse sur la barre de l'écran durant la contraction. Si les DEL supérieurs ne s'allument pas sur la barre, augmentez la sensibilité de la barre en diminuant le seuil (bouton THRS).

 

5. Vous pouvez utiliser le logiciel PC proposé en option avec le Simplex : il vous permettra d'afficher la biorétroaction EMG sur votre PC sous forme de graphique d'exécution.

 

 

 

Analyse du travail/repos par EMG

Le NeuroTrac™ Simplex vous permet d'obtenir une analyse complète de biorétroaction d'un muscle au travail/au repos. Voici un exemple similaire:

 

Avec le programme Simplex, le patient doit contracter le muscle le plus rapidement possible et le maintenir contracté au-delà du niveau seuil durant la période de travail (5 secondes). La période de travail est suivie d'une période de repos (5 secondes), durant laquelle le patient doit détendre le muscle le plus rapidement possible et le maintenir au repos largement en dessous de la limite seuil, durant toute la période de repos. Un bon niveau de détente se situe en dessous de 4 uV, et tout résultat inférieur à 1 uV est considéré excellent (assurez-vous que l'appareil ne subisse pas d'interférence magnétique au risque d'obtenir des résultats trop élevés ou instables – lisez soigneusement le mode d'emploi pour bien comprendre la manière de réduire le plus possible toute interférence magnétique).

Une fois l'analyse du travail/du repos achevée, les statistiques s'affichent sur l'écran à cristaux liquides. L'analyse comparative des statistiques issues des analyses précédentes vous permet de comprendre les progrès musculaires réalisés. Vous trouverez la signification des statistiques dans le mode d'emploi.

Exemple d'analyse de travail/de repos (avec le logiciel NeuroTrac PC):

Lors de la connexion de votre NeuroTrac Simplex sur le logiciel NeuroTrac proposé en option, l'écran affiche des invites de commande visuelles :

 

Rapport d'analyse de travail/de repos

Le rapport d'analyse est sauvegardé par le logiciel ce qui vous permet ultérieurement de reproduire les compte-rendus d'analyse de travail/de repos, de comparer les graphiques et d'identifier les tendances en matière de progrès:

Statistiques

S'il s'agit d'un seul essai (une répétition de travail/de repos), l'appareil calcule les statistiques ci-après:

 

 

 

 Work  Average [µV] - Moyenne de travail correspond à la moyenne générale en microvolts obtenue durant toutes les périodes de travail de la séance. Généralement, plus la moyenne de travail est élevée, plus la performance musculaire est bonne.

Rest Average [µV] - Moyenne de repos [uV] correspond à la moyenne générale en microvolts obtenue durant toutes les périodes de repos de la séance. Généralement, plus la moyenne de repos est faible, plus la performance musculaire est bonne. L'important est donc d'obtenir le plus petit nombre possible de microvolts lors du repos musculaire. En dessous de 4uV, un muscle commence à se détendre. Si la moyenne de repos est supérieure à 4uV, veillez à utiliser le câble de référence EMG ! Le plus souvent, un résultat supérieur à 4 uV signifie que le muscle est trop stimulé ou qu'il est fatigué après une longue séance d'exercices EMG.

Onset Average [sec] Moyenne de début [s] correspond à la durée moyenne calculée en secondes pour atteindre 75% de la moyenne de toutes les périodes de travail. Tous les résultats supérieurs à 2 secondes sont ignorés. De manière générale, ce paramètre permet de mesurer la rapidité avec laquelle vous contracter le muscle. Plus la moyenne de début est courte, plus la performance musculaire est bonne. Les résultats inférieurs à 1 seconde sont considérés normaux. Le temps requis pour contracter le muscle donne une indication du recrutement des fibres musculaires à contraction rapide. Si le début est lent, le pourcentage de recrutement des fibres musculaires à contraction rapide sera inférieur au pourcentage obtenu, comparé à un début rapide.

Release Average [sec] Moyenne de détente [s] correspond à la durée moyenne calculée en secondes pour atteindre 37,5% de la moyenne de toutes les périodes de travail. Tous les résultats supérieurs à 2 secondes sont ignorés. De manière générale, ce paramètre permet de mesurer la rapidité avec laquelle vous détendez le muscle. Plus la moyenne de détente est courte, plus la performance musculaire est bonne. Normalement, un muscle sain revient à sa valeur EMG en moins d'une seconde. Si le muscle prend plus de temps pour revenir au repos, ceci indique certainement une anomalie au niveau du muscle ou du nerf ou autres troubles sous-jacents.

 

Vous pouvez alimenter cette unité facile à utiliser le biofeedback et le temps réel EMG sera mesurée en continu. Vous pouvez appuyer sur le bouton START pour commencer le programme de travail / repos. Ici, vous serez invité à se contracter et décontracter les muscles. Lorsque la session est finnished, les statistiques seront affichées sur l'écran LCD: le temps du temps de travail, temps de repos, l'apparition et la libération. Un programme facile à utiliser personnalisable, où vous pouvez utiliser les paramètres par défaut ou le changement: le temps de travail, temps de repos, le nombre de répétitions, etc.

Protocoles Auteur Télécharger
Treatment of the Hemiplegic Shoulder (Stroke) through Biofeedback: Case Study Verónica Bargueño, Juan Nicolás Cuenca & Eric Lazar
Urinary Incontinence Julia Herbert Grad. Dip. Phys. MCSP SRP Specialist Continence Physiotherapist
Pelvic Floor Muscle Activity in Sitting & Standing Postures R Saphod, C Maher and C Richardson
Incontinence Case Reports Pirkko Ravio Specialist Continence Physiotherapist
Patellofemoral Pain James Selfe. PhD. MA. GD Phys. MCSP. SRP. Lecturer Chartered Physiotherapist.
Prolapse: Pelvic Floor Muscle Training for Women Karen Radford, MSc, MCSP and Funmi Odofin, BSc, PG Cert. MCSP
  • Connexion du câble à fibre optique via USB au logiciel PC en option (non inclus).
  • Appareil EMG une voie.
  • Plage de sensibilité EMG : 0,2 à 2000 μV RMS (continu).
  • Sensibilité : 0,l μV RMS.
  • Précision : lecture 4 % de μV +/-0,3 μV à 200 Hz.
  • Filtre à bande réglable - largeur de bande 3 décibel mètres,.
    • a. large : de 18 Hz +/- 4 Hz à 370 Hz +/- 10 % - Lecture inférieure à 235 μV de 10 Hz +/-3 Hz à 370 Hz +/- 10 % - Lecture supérieure à 235 μV.
    • b. étroite : de 100 Hz +/- 5 % à 370 Hz +/- 10 %.
  • Filtre réjecteur : 50 Hz - 33 dbs (précision de 0,1%).
  • Rapport de réjection en mode commun : 130 dbs minimum à 50 Hz.
  • Pile : Alcaline 9V.
  • Périodes Exercice/Repos : de 2 à 99 secondes.
  • Nombre de tests : de 1 à 99.
  • Après avoir appuyé sur la dernière touche, un message s’affiche pour indiquer que les batteries sont inférieures à 7,4 volts +/- 0,2 volts l’appareil s’éteint automatiquement après 4 minutes.
  • Conditions ambiante d’utilisation: de +10 au +30 dégré Celsius. Humidité 0-90%.
  • Conditions de stockage et de transport : de -10 à +50 degrés centigrade et de 0 à 90 % d‘humidité.
  • Encombrement : 128,5 x 64,0 x 28,3 mm.
  • Poids: 0,15 kg
[Haut]